Créer mon blog M'identifier

Vie de Modèle

Le 21 juin 2013, 22:03 dans Humeurs 0

Pour rédiger cet article sur ma petite vie de modèle, j'ai choisi de prendre comme trame de fond, le très bel article sur Miss Jellyka de Nile a réalisé sur moi, il y'a quelques mois de ça. J'ai commencé la photo en décembre 2009, avec comme première séance, un shooting dans la neige. Le temps était particulièrement horrible, j'ai failli me casser la figure d'entrée mais c'était une bonne partie de fou rire & la machine était en marche. Finalement ce n'est que deux années plus tard, en mars 2011, que je pose pour ma première véritable séance photo ( avec une connotation plus professionnelle : recherche de thèmes, présence d'une maquilleuse & blablabla ), avec le photographe Julien Dartois. A savoir que j'ai été une modèle récurrente de Julien pendant quelques temps, notamment pour une séance Jessie J ( qu'on peut trouver dans mon book, galerie 2011 - 2012 uhuh ). Comme cet article va aussi parler de nu, je me dois de vous donner la première date à laquelle je me suis lancée dans un topless en clair obscur, signé Reflets d'Elles : c'était en mai 2011. C'est une expérience que j'ai beaucoup apprécié, puisqu'à l'heure actuelle je continue de poser nue dans divers styles. J'avoue cependant que cette séance, bien qu'elle soit la première d'une longue série de ce style, m'a énormément stressé. Le même mois je me suis associée à Franck Lebriez, pour une collaboration très beauty. Et un an plus tard, en mai 2012 donc, je me suis rendue dans le sud pour une très belle collaboration avec Lionel Elzière, aussi connu sous le nom de E-Onel Photography, c'est pour moi, une de mes plus belles séances photos ( mais vous pourrez juger pas vous même après, je vais mettre plein de photos des séances dont j'ai parlé dans cet article ^^ ). 

Julien Dartois - Clo Mua - Mandzou / Séance Jessie J 

Franck Lebriez - Audrey B Mua / Ah le temps des extensions & des longs cheveux :)

La très belle série avec E-Onel Photography

En aout 2012, je me retrouve à nouveau dans le sud, pour de nouvelles séances. Cette fois ci avec la talentueuse Aude Vuillemin. C'était une séance dans un style plutot sombre, une très belle expérience et de bons souvenirs ( notamment le chemin pour accéder au lieu, qui aurait pu nous tuer une 10aine de fois. Un véritable Koh Lanta ). A la même période, je pose également pour Michel Castellani ( si si souvenez vous, la photo en noir et blanc pour le concours Dove, bah c'est lui ! ). Il a réalisé un de mes plus beaux portraits. La séance en elle même était un demi nu, qui s'est réalisée sans le moindre soucis, Michel étant très professionnel. Durant l'année 2012, j'ai énormément travaillé avec Saphyre Photography, qui reste ma photographe chouchoute en plus d'être une amie. On a travaillé ensemble sur plein de styles différents : de la lingerie au glamour, en passant par le pin up et le nu artistique ( elle signera d'ailleurs le premier nu artistique de cette année 2013 ! ). En septembre 2012, j'ai posé pour une séance photo qui a assuré la promotion du salon Erotissimo Lille, auquel j'ai assisté pendant 2 jours. En octobre 2012, j'ai collaboré avec la photographe Maria Dos Reis, sur le thème des 4 saisons, qui a donné naissance à un livre. Vient enfin la dernière séance de l'année 2012 : Madjeester ( styliste et photographe ) a immortalisé une séance féérique et a créée spécialement pour l'occasion une robe unique ( robe que m'a offerte mon cher et tendre :$ ).  En décembre 2012, j'ai également vu figurer ma bouille sur la devanture d'un salon de tatouage, chose dont je suis plutot fière en passant *_*

Aude Vuillemin ( photographe & également maquilleuse ) / Yohan de Menzoyan pour la coiffure

Saphyre Photography - Ingrid Ukulélé / Pour une séance très Pin Up !

La petite pub pour le salon Erotissimo de Lille, photographiée par Saphyre :)

Un des portraits réalisé par Madjeester, avec Cecile Breux au MUAH & Mandzou pour la parure de tête.

J'ai toujours banni les retouches excessives sur mes photos, car j'estime que je ne veux pas ressembler à quelqu'un d'autres sur mes diverses photographies. Ainsi, j'assume pleinement les formes, ma nudité et j'envoie régulièrement bouler ceux et celles que ça peut gêner. A noté que je suis une modèle passionnée, je ne suis ni Freelance, ni modèle d'Agence. J'aime avoir la liberté de poser pour qui je veux, dans le style que je veux et quand je le souhaite ( liberté que l'on a plu une fois que l'on est en Agence ).

Et 2013 alors ? Comme je l'ai dis un peu plus haut on a commencé fort avec Saphyre Photography, en inaugurant cette nouvelle année par un nu artistique. S'en est venue une séance avec le terrible Vanzet Pictures, en nu également, mais dans un style beaucoup plus gore / sombre que tout ce que j'ai pu faire auparavant ( avec un savant mélange de chocolat en poudre et de farine sur le corps, apetissant ! ). En février de cette année j'ai réussi à faire poser mon cher et tendre, pour une séance photo toute en douceur et en complicité. En avril je tentais ENFIN le style Calavera avec la belle Saphyre Photography, thème que j'ai toujours voulu réalisé, même si malheureusement au moment ou je l'ai fais, énormément de modèles avaient bossé ce thème. En avril je signe également deux nus artistiques, un en clair obscur avec Fabien Pascal ( photographe avec lequel j'ai travaillé au tout début de ma petite carrière de modèle ) et un avec Antho Cyane ( qui a fait le déplacement de Soissons ) qui fut riche en émotions ( faire un nu en extérieur, par beau temps, avec tous mes insectes qui grouillent, c'est un calvaire pour moi ahah ). J'ai également réalisé une séance avec Samuel Meignan, dans un style très épuré ( je n'ai d'ailleurs pas encore toutes les photos de cette séance ! ). En mai, une très belle collaboration avec le grand Marc Dubord ( oui il n'aime pas qu'on dise ça mais je le dis quand même ). Une séance à la fois vraie et dure, ayant abordé le thème du viol & du meurtre, cette séance est bien a l'abri sur mon book, histoire que ça ne heurte pas les âmes sensibles qui pourraient s'égarer dessus. Une brève séance a été réalisée par la belle Carlee ( amie, photographe & tatoueuse, que de cordes à son arc ! ) dans un style très rock & glam ... Et ? Et il y'a quelques jours ( le 18 juin précisément ), je suis passée sous l'objectif de la belle Prudence Barthélemy, pour un thème très prenant pour moi mais tout ça fera parti d'un nouvelle article, plus détaillé, pour que vous puissiez comprendre le sens de cette séance photo ^^

Le premier nu artistique de 2013, réalisé par Saphyre Photography

Le shooting Calavera par Saphyre et Dolly Von D au MUAH

Le nu artistique très doux, réalisé par Antho Cyane, en avril 2013 

Immortalisée par le talentueux Marc Dubord, fin mai de cette année.

Le thème très Glam Rock réalisé avec la belle Carlee.

Parlons un peu de " la rançon de la gloire ". Depuis que je suis modèle, et encore plus maintenant que je fais du nu artistique, j'ai tendance à me faire complimenter mais aussi a me faire taxer, de manière plutot régulière, de tous les noms d'oiseaux possibles. Parmi les perles, il y'a le fameux " tu es moche " mais également le célèbre " tu es une pute " ou encore les non moins comique " tu es modèle parce que tu es une salope égocentrique " & " c'est à la portée de tout le monde de montrer ses nichons sur le net ", soit. Et j'en passe et des meilleurs ( fille de mauvaise vie, aucune dignité, la honte pour tes futus enfants, ton petit ami ne t'aime pas pour te laisser continuer de poser nue ... ) la liste est longue :)

Pour les gens qui associent le nu artique au fait d'être vulgairement " une pute ", je pense que se sont des personnes sans la moindre culture artistique, qui au font d'eux en plus de ça, sont horriblement complexés. Je pense que même si on aime pas le style, même si on ne le fera jamais pour X ou Y raisons, on peut au moins être capable d'apprécier de manière objective une photo et ce n'est pas leur cas. Je le dis toujours, la nudité ne dérange que l'ignorant de son propre corps. Moi, le regard des autres ne me dérange pas, puisque je fais en accord avec moi même et avec le plus grand respect possible. Je pense qu'on peut nettement voir que je ne donne pas dans la pornographie. Les gens ne sont pas toujours très objectifs et ont juste envie de critiquer. Comme on dit : le nu c'est la vérité du corps. Et c'est une honnêteté que tout le monde n'a pas le courage d'avoir. On associe aussi beaucoup trop le fait d'être modèle, au fait d'être amoureuse de sa propre image, d'être narcissique, suffisante voir hautaine et j'en passe. Moi je fais ça uniquement pour la beauté de l'image, la recherche artistique et les beaux souvenirs pour mes vieux jours. Je ne me suis jamais prétendue modèle professionnelle, puisque je ne le suis pas, ni même proclamée " plus belle nana du monde " puisque ce n'est pas le cas. Mais je m'apprécie et j'en profite. A l'origine c'est une thérapie personnelle, pour retrouver l'estime de soi même et apprendre à se regarder avec plus d'indulgence, c'est un pari réussi et dorénavant je ne vis la photo que comme une passion ( mais tout ça fera l'objet d'un article, un peu plus tard ... :) )

Si on causait " beauté " ?

Le 21 juin 2013, 17:55 dans Humeurs 0

Je préfère vous prévenir de suite : je ne suis pas une bloggueuse beauté. Mais aloooooors pas du tout ! Moi je me contente du minimum : je me maquille peu, je prends soin de mes cheveux et ça s'arrête la. Je ne teste pas de produits, je ne fais pas d'essais makeup " de folie qui tuennnt ". Pourtant je suis une vraie fille si si !! N'en doutez pas jamais !

Dans mon premier post je voulais tout simplement vous parler de l'incroyable journée que j'ai vécu le 04 juin 2013. Allez on se creuse les méninges, de nombreux sites en ont parlé ... C'était la journée du défilé pour la marque DOVE bien sur & sa célèbre campagne " Toutes Belles - Toutes Différentes ". Alors voila, j'y étais. Non pas en tant que bloggueuse, ni en tant qu'accompagnatrice, mais bien en tant qu'Egérie de la marque, pour cette année 2013 ( j'en frissonne encore ! ). Un petit retour sur le concours et le déroulement de cet événement magique s'impose, non ? LET'S GO !

Comme je l'ai dis dans quelques " interview " ( OMG la nana qui se prend pour une star ), j'ai participé sans trop y croire. Je participe jamais aux concours à vote, je trouve ça redhibitoire et bien souvent joué d'avance. Mais pour le coup, je me suis dit " pourquoi pas ". On tente, on envoie sa petite photo, sous son meilleur angle, dans son meilleur jour ( bah oui quand même, autant mettre toutes les chances de notre coté non ? ) et hop, candidature acceptée et validée. Une bonne chose de faite. Et la s'entame un bon mois de concours, à zieuter le Top100 dans l'espoir d'y figurer jusqu'au 24 avril - minuit. Bon au début, on mobilise les amis " Soyez sympaaaaaaas quoi ! ". Plus la fin du concours approche, plus on se met à se dire " Bein finalement je me vois bien en tant qu'Egérie, j'ai envie de vivre cette expérience ! " ( sous entendu , les grosses boules de se faire larguer si près du but ). Les jours passent, je vois toujours ma bouille dans le Top, j'ai des sueurs froides le dernier jour ( ah si si, c'est véridique ! ). Le 24 à minuit, mes fesses sont dans le TOP ( First Level - Done ) ! La plus rien ne dépend de nous. On se retrouve à 100 petites nanas, toutes aussi mignonnes les unes que les autres, à soumettre nos photos au jury. 50 seront retenues, et toutes espèrent y être ( ne nous voilons pas la face, à ce stade du concours, ne pas être prise, c'est quand même une petite déception ... ). J'ai participé avec une amie en plus. Alors quand mon amie m'annonce fièrement " Je suis prise " ( cris de joie et hystérie sont de rigueur à ce moment précis ), et que je regarde ma boite mail, sans nouvelles, j'ai un peu les boules ( un peu, j'ai dis ... bon beaucoup, j'avoue ). Et la ... il arrive ! J'en croyais même pas mes yeux, j'allais faire partie de cette aventure unique, moi avec mon petit mètre 56 * sentiment de fierté *.

NB : En noir et blanc, la photo avec laquelle j'ai participé au casting. Certes c'est une photo de shooting, mais qui n'a rien de professionnel. Par ailleurs nous avons du fournir plus de photos ensuite, et des photos très naturelles. ( Je dis ça parce qu'à l'annonce du résultat, certaines n'ont pas été supers sympas ... Je peux comprendre les déceptions mais de la à crier au scandale et à la tricherie, je trouve ça dommage ).

Vient le JOUR J ! Rendez vous au Palais Brongniart, à Paris ( au passage, vous avez un grand mérite, amis Parisiens, pour circuler dans un tel bordel ... ). Tout se passe très vite, l'accueil est chaleureux, les gens tous très agréables, on nous offre le café, on papote entre filles, on fait connaissances et .. on est divisé en trois petits groupes : A, B & C. Je ne suis pas avec mon amie ... qu'importe j'ai bien l'intention de sympathiser avec tout ce beau monde ! Faisant partie du groupe A, c'est direction le stylisme en premier. La tu remets ton image entre les mains de professionnels, c'est un peu déroutant et le stylisme est décidément un métier que je ne comprends pas ahah. Je me retrouve donc avec un petit haut blanc transparent ( la lingerie chaire était de rigueur croyez moi, sinon bonjour le mauvais genre ! ), un petit short en dentelle blanc également et une jolie veste cintrée .... blanche. Le tout accompagné d'un petit collier bien sympathique, couleur or. Je ne m'habille pas comme ça tous les jours, et mon chéri présent ce jour la, n'adhère pas vraiment " sauf la veste qui est jolie, le short on dirait un naperon de mamie " * merci mon chériiiiiii pour ce pragmatisme *. Cette étape passée, direction maquillage et coiffure. Ayant un carré, la coiffure a été simple : un bon brushing et c'était plié. Pour le maquillage, dans les tons naturels, pour suivre avec l'idée de la marque de véhiculer une image simple et de révéler la vraie beauté des femmes présentes. Troisième atelier, et pas des moindres : l'Atelier Danse avec Maxime Dereymez de Danse avec ls Stars. Moi je danse comme un pied, j'ai deux pieds gauches, alors je vous explique pas le moment d'appréhension à l'idée de danser. Moi je voyais le défilé genre " mannequin ", un truc simple et tout. Mais non, il fallait montrer la joie, l'énergie ... sur les musiques de la belle ( et très adorable ) Inna Modja. On répète, une fois, deux fois, dix fois ... Ca vient bon, on tient le bon bout ! Après ça direction un repas bien mérité, on échange, on papote avec les coiffeurs, les maquilleuses ... Et on enchaine avec LA séance photo. De grands moments de fous rires, et surtout BIEN retenir sa pose, pour la reprendre lors de la fin du défilé, au tombé du rideau. * NO STRESS *

Finalement le GRAND moment tant attendu ( et un peu redouté ) est arrivé. On a répété au moins 10 fois, normalement ça devrait aller. On respire, une, deux & on se lance. Sous les regards de 300 personnes, on retient un peu son souffle au début et on fini par se laisser aller. On sourit, on tape la pose, même pas le temps de chercher mon chéri du coin de l'oeil, qui est assis dans le public. C'est déja fini ! On se dépêche de prendre la pause et le rideau se baisse après 15 minutes de défilé. Les applaudissements, les flashs, et le sentiment de se sentir vraiment belle, désirable et importante ! 

En cadeau, quelques photos prises par moi même et trouvé sur divers sites internet, de cette journée :

La fresque des 50 Egéries pour cette année 2013 réalisée par François Rousseau ( ma bouille, à gauche, vous ne pouvez pas louper le petit short en " naperon " comme le dit si bien mon chéri ! )